Au cours de l’achat d’un appareil électroménager ou électrique neuf, l’entreprise commerçante propose au client un contrat d’assurance dénommée extension de garantie. Mais face au coût considérable de ce contrat, bon nombre de clients se demandent ce que c’est, puisqu’il existe déjà sur le bien une garantie légale et gratuite d’une durée de deux ans. On vous apporte plus d’éclaircissements ici. 

Extension de garantie en assurance : définition

Une extension de garantie est un contrat d’assurance qui permet d’obtenir une couverture prolongée lors de l’achat d’un bien (appareil électroménager, automobile…). Celle-ci est supérieure à la garantie constructeur qui est généralement d’une durée de deux ans. Il s’agit d’un contrat optionnel, le plus souvent gratuit, qui prolonge l’assurance pour une durée allant de deux à cinq ans.

Les entreprises commerçantes en tirent un grand chiffre d'affaires et une marge plus importante. C'est la raison pour laquelle elles incitent leurs agents commerciaux à amener les clients à souscrire à l’extension de garantie. Les clients quant à eux peuvent y trouver l’opportunité de se protéger dans le long terme, étant donné que les appareils sont pour la plupart fragiles et coûteux.

Prise en charge prévue par le contrat d’assurance extension de garantie

Lorsqu’une panne survient, la prise en charge par l’assureur dépendra du contrat souscrit et des conditions de garanties citées sur la notice d’information remise au client. En fonction de ces paramètres, l’assureur peut prendre en charge une indemnisation, un prêt d’appareil pendant la durée de réparation, la réparation elle-même, le remplacement ou le remboursement du bien vendu.

La démarche pour obtenir la prise en charge est simple. La panne doit être déclarée à l’assureur ou à son gestionnaire dans un délai de 5 jours après qu’elle soit survenue. L’assureur étudiera la demande et vérifiera l’existence de la panne à l’aide d’un expert. Si la demande est justifiée, la procédure de prise en charge sera accordée.

Procédure de souscription, de renonciation et de résiliation de l’assurance extension de garantie

Pour souscrire à ce contrat d’assurance, il faut payer une cotisation dont le montant est librement fixé par les distributeurs. Ce montant varie d’un vendeur à un autre. Selon une étude, une extension de garantie revient en moyenne à 20 % du prix d’un bien.

Toutefois, il est possible (mais à une certaine condition) de renoncer à une souscription à l’extension de garantie. En effet, vous disposez de 14 jours à partir de la date de souscription pour vérifier si votre produit est couvert par une autre assurance afin d’éviter la multiassurance. Le même délai est prévu pour la renonciation de la souscription d’une assurance par Internet après un achat en ligne.

Lorsque vous décidez de résilier votre contrat d’extension de garantie, il suffit de le notifier à l’assureur qui le rendra effectif un mois après avoir reçu votre demande. Vous aurez ainsi droit au remboursement de la partie de la cotisation n’ayant pas été couverte suite à la résiliation. Il est important de noter que généralement vous devez attendre l’expiration d’un délai d’un an à compter de la souscription pour résilier le contrat à tout moment sans frais ni pénalité. Mais certains contrats font l’exception.

Prendre en compte le coût de cette extension de garantie

Lorsque vous achetez un appareil assez fragile comme un Smartphone, vous avez une garantie, celle prévue par le fabricant ou la boutique en ligne. Elle est souvent de deux ans, voire de 12 mois seulement. Toutefois, certains estiment que les pannes interviennent souvent après ces 24 mois avec notamment l’obsolescence programmée. Par conséquent, l’extension de garantie peut être très sympathique.

  • Vous choisissez alors pendant l’achat de votre appareil cette extension que vous devez bien mentionner.
  • Que ce soit en ligne ou dans un magasin physique, il est toujours possible de souscrire cette assurance.
  • Elle peut être d’une année seulement ou de 5 ans, cela dépend des produits, des enseignes et des organismes.
  • Les boutiques ont souvent des partenariats avec des assureurs, vous aurez alors immédiatement une proposition avant le paiement.

Vous êtes libre, bien sûr, de refuser cette extension de garantie, mais prenez en compte la valeur de votre appareil. Dans certains cas de figure, une réparation à votre charge peut être très onéreuse, d’où l’intérêt d’opter pour cette garantie supplémentaire qui a également un coût. Vous pouvez payer la cotisation lors de l’achat ou bénéficier de plusieurs mensualités afin de lisser correctement cette dépense.

L’extension de garantie concerne tous les domaines

Lorsque vous optez pour une assurance que ce soit pour l’achat d’un bien immobilier ou la souscription d’un contrat d’habitation, vous pouvez avoir une extension de garantie. Votre contrat actuel ne comble pas vos attentes puisque les critères ne sont plus ceux escomptés. Votre vie a changé par exemple et vous souhaitez améliorer la protection. Vous choisissez alors cette extension qui sera plus coûteuse.

  • Cela permet de couvrir d’autres dégâts et c’est aussi valable pour l’achat de produits électroniques ou ménagers.
  • Vous protégez un peu plus votre réfrigérateur ou votre appareil photo et vous êtes certain que toutes les pannes seront prises en charge.
  • L’extension de garantie s’ajoute au contrat souscrit au départ et vous pouvez la valider lors de l’achat ou plus tard.

Via les boutiques en ligne, vous avez souvent la possibilité de choisir cette extension comme nous avons pu le préciser. C’est notamment le cas pour Cdiscount ou encore Rakuten puisque les contrats au départ ne sont pas très sympathiques. Ils ne couvrent pas tous les dommages possibles, l’extension est onéreuse, mais elle est parfaite pour protéger vos appareils ou vos investissements. N’hésitez pas à bien réfléchir à cette éventualité avant de la refuser.