Le taux d’une assurance emprunteur peut varier entre 0,25 % et 0,45 %. Comme vous pouvez le constater, celui-ci varie en fonction de plusieurs facteurs. Pour les connaître, prenez la peine de vous approprier ce mini-guide.

Les facteurs influant sur le taux de l’assurance emprunteur

Le taux de l’assurance emprunteur varie selon plusieurs critères. En effet, les banques et les assurances prennent en compte certains éléments très capitaux pour définir le taux de l’assurance.

L’âge de l’assuré

L’âge de l’assuré est un critère très important pour définir le taux d’une assurance emprunteur. En effet, si ce dernier est jeune, le coût de l’assurance est moins élevé. Les banques ont établi deux différents taux en fonction de l’âge de l’assuré. Ainsi, lorsque l’âge de ce dernier est compris entre 25 à 45 ans maximum, son taux est de 0,25 %.

Cependant, lorsque l’assuré est âgé de 45 ans et plus, son taux d’assurance emprunteur est de 0,45 %. Cet écart entre les taux varie si le prêt provient d’une banque ou d’une compagnie assurance. En réalité, selon les banques, les jeunes assurés sont encore dans la fleur de l’âge et pourront travailler ardemment afin de rembourser leur dû.

L’état de santé du souscripteur

L’état de santé de l’assuré influe grandement aussi sur le taux de l’assurance emprunteur. Pour connaître son statut sanitaire, les banques demandent à l’assuré de remplir des formalités médicales. Pour plus de certitude, certaines banques préfèrent demander aux assurés de faire des examens médicaux. Ainsi, elles tiennent compte des résultats pour établir le taux.

En effet, si vous consommez du tabac ou n’importe quelle cigarette électronique, la banque vous considère comme étant un fumeur. De ce fait, le taux de votre assurance risque d’augmenter, voire de doubler. Cependant, si vous n’êtes pas un fumeur, le taux restera inchangé à votre niveau.

La profession de souscripteur

Votre profession risque aussi de faire augmenter le taux de votre assurance emprunteur. En effet, si vous exercez un métier à risque, le taux de l’assurance devient très onéreux. Dans le même temps, certaines catégories de professions jouissent des avantages. En effet, les fonctionnaires bénéficient des tarifs très faibles comparés à ceux que proposent les banques.

Plusieurs autres critères influent sur le taux d’une assurance emprunteur. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • la quotité,
  • les garanties,
  • ou encore le type de contrat.

Ce sont ces paramètres qui permettent aux diverses banques de calculer le taux de votre assureur emprunteur.

Le calcul du taux de l’assurance emprunteur

Le taux de l’assurance emprunteur se calcule de deux manières différentes. Tout d’abord, le taux peut être calculé à partir du capital initial. Dans ce cas, il reste inchangé tout au long du paiement du prêt. La plupart des banques fonctionnent suivant ce procédé. Par la suite, le taux est calculé en fonction des paiements mensuels, c’est-à-dire en fonction du montant restant dû. Dans ce cas, le taux diminue au fur et à mesure que vous payez vos dettes.

Vous pouvez aussi vous servir des outils de calcul en ligne pour avoir une idée de la prime à rembourser. Au nombre de ceux-ci se trouvent :

• le simulateur,

• le fichier Excel,

• et le calculateur de prime Assurance.

Ces outils vous permettront de prévoir vos taux à l’avenir. Ainsi, dans le cas où vous serez désavantagé, vous pourrez changer d’assurance.