Vous avez contracté une assurance emprunteur et la date d’anniversaire approche ? Vous pouvez très bien procéder à sa délégation et faire des milliers d’euros d’économies sur votre prime. Mieux, vous pouvez grâce à la délégation de votre assurance emprunteur, trouver un contrat plus adapté à votre profil. Voici en quelques étapes simples qui vous aideront à atteindre votre but.

Trouver la meilleure formule d’assurance

La première étape de la procédure de délégation de votre assurance emprunteur consiste à chercher la formule d’assurance qui répond de manière précise à votre besoin. Il doit être avantageux aussi bien en termes de prix qu’en termes de garanties. Et vous pouvez la trouver sans bouger de chez vous.

En effet, l’une des options les plus efficaces est de vous servir des comparateurs en ligne. Grâce à ces derniers, vous pouvez trouver l’offre qui correspond le mieux à votre profil en quelques clics. Il suffit de renseigner le type de prêt, le montant du prêt, le type de prêt, la durée, le taux… En renseignant ces différentes informations, vous demandez au comparateur de vous désigner les assureurs les mieux placés pour répondre à vos attentes.

Souscrire l’assurance emprunteur qui répond le mieux à votre profil

Que ce soit avec la Caisse d’Épargne, la Banque Postale, la Société Générale…, vous pouvez procéder à la délégation de votre assurance emprunteur en :

  • remplissant une demande d’adhésion ;
  • répondant à un questionnaire médical ;
  • ou en réalisant un bilan au besoin.

Étapes indispensables de votre procédure de délégation d’assurance, ces trois démarches vous permettent de vous faire connaître auprès de votre nouvel établissement.

Mettre fin à votre ancienne assurance emprunteur

Après avoir trouvé la formule la mieux adaptée à votre situation et souscrite auprès de votre nouvel établissement, il faudra mettre fin à votre assurance emprunteur en cours. Pour le faire, deux possibilités s’offrent à vous selon les cas de figure.

En réalité, selon que votre contrat d’assurance emprunteur en cours ait plus de 12 mois ou non, la procédure n’est pas la même. Dans le cas où votre contrat d’assurance emprunteur a moins de 1 an, vous pouvez, grâce aux dispositions de la loi Hamon, résilier votre contrat à n’importe quel moment. Tout ce qu’il vous faut, c’est d’envoyer à votre ancien assureur, une lettre recommandée avec accusé de réception.

Dans le cas où votre contrat d’assurance emprunteur est vieux de plus de 1 an, il faudra vous conformer aux dispositions de la loi Bourquin. Cette dernière vous permet de résilier votre contrat tous les ans à chaque date anniversaire de sa signature. Celle-ci exige toutefois le respect d’un préavis de 2 mois.

Veiller à l’équivalence des garanties

Selon le cas de figure de votre contrat d’assurance emprunteur, vous devez fournir à votre banque une nouvelle proposition de contrat. Cette dernière dispose d’un délai de 10 jours ouvrés pour vérifier si votre nouveau contrat offre les garanties au moins identiques à celles qu’exige l’ancien contrat.

C’est pour cette raison qu’il peut s’avérer nécessaire de vous faire aider par un courtier, lors de la procédure de la délégation de votre assurance emprunteur. Après ces 10 jours, votre nouveau contrat entre en vigueur.