Si vous êtes le propriétaire d’une voiture, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance automobile, afin de pouvoir rouler sur la voie publique. Pour cela, il existe une variété d’assurances auto selon vos besoins.

Qu’est-ce qu’une assurance automobile ?

La loi stipule clairement que tout véhicule à moteur, terrestre doit être assuré afin de pouvoir circuler, à défaut de quoi, le propriétaire devra payer une amende qui peut atteindre les 35 000 euros. Les véhicules concernés sont les voitures particulières, utilitaires ou sans permis, tracteurs et engins agricoles, les 2 ou 3 roues et les quads. L’objectif principal d’une assurance auto est de couvrir les dommages matériels et corporels occasionnés à une tierce personne par la faute du conducteur, du véhicule ou d’un de ses passagers. En fonction du type d’assurance auto que le souscripteur choisit, celle-ci peut également couvrir les dégâts matériels subis par son véhicule, en plus de tous ses biens endommagés, ainsi que ses propres dommages corporels consécutifs à un accident de la circulation.

Avant de souscrire à une assurance auto, il y a quelques notions importantes à comprendre, c’est la clause de bonus / malus, qui est un système de majoration ou de réduction de la prime d’assurance auto. Elle est définie selon le nombre de sinistres enregistrés chaque année par l’assuré. Pour qu’un sinistre soit pris en compte, il faut que l’assuré en soit en partie responsable. Avec un bonus, il bénéficie d’une réduction de 5 % sur sa prime d’assurance de référence de l’année précédente. Avec un malus, il devra régler une majoration de 25 %. S’il n’est qu’en partie responsable du sinistre, la majoration sera de 12,5 %.

À la fin du contrat d’assurance, le coefficient bonus/malus de l’assuré sera automatiquement transféré s’il décide de changer de voiture, d’assureur ou d’acquérir un véhicule complémentaire. La franchise étant une somme qui reste à la charge de l’assuré à la suite d’un sinistre, le risque est partagé entre l’assureur et l’assuré, il existe plusieurs types de franchises :

  • La franchise simple/relative : varie selon la franchise présente sur le contrat. Si le montant des dégâts causés par le sinistre est inférieur à la franchise, l’assuré devra régler l’intégralité des frais.
  • La franchise absolue : la franchise est à la charge de l’assuré, mais l’assureur verse une indemnité qui en sera déduite.
  • La franchise kilométrique : c’est le seuil de kilomètres qui entre en vigueur pour une assistance.
  • La franchise en jours : fixe le nombre de jours de validité de la garantie.

Les différentes couvertures d’assurance automobile

En plus de l’assurance auto obligatoire, vous avez le choix entre différentes options :

  • L’assurance au tiers : c’est l’assurance obligatoire minimum, généralement complétée par une ou de deux garanties. Elle couvre les dommages matériels, immatériels et corporels que le conducteur peut causer avec son véhicule aux autres personnes (tiers) ainsi qu’à leur véhicule ou à tout autre bien. En revanche, elle ne couvre pas les dommages corporels ou matériels causés au conducteur lui-même ou à ses proches.
  • L’assurance auto tous risques : couvre tous les dommages matériels et corporels, même si vous en êtes responsable. C’est l’assurance coûteuse, car elle offre une protection maximale, que vous soyez responsable ou non de sinistres. Elle est adaptée aux voitures neuves ou de valeur, car elle permet une indemnisation en cas de sinistres. Les dommages causés à votre véhicule par les catastrophes naturelles, ainsi que par les attentats sont également pris en charge.
  • Pour les conduites accompagnées : si vous êtes en conduite accompagnée, pas besoin d’une assurance auto supplémentaire, il suffit d’une extension de garantie du contrat d’assurance auto auprès de votre assureur au moment de l’inscription à l’auto-école. Elle n’entraîne pas de frais supplémentaires, mais une fois que le jeune conducteur obtient son permis, il bénéficiera d’une remise sur sa prime d’assurance.

Si le jeune conducteur est partiellement ou entièrement responsable d’endommagement de la voiture, quelle que soit l’assurance prise, le malus est pour vous.

Facteurs impactant les tarifs d’assurance auto ?

Les frais de l’assurance dépendent du type de contrat souscrit et du degré de couverture sélectionné. D’autres facteurs peuvent aussi entrer en jeu :

  • Le modèle du véhicule : plus la voiture est puissante, plus le prix de la prime d’assurance est élevé ;
  • L’usage du véhicule : le tarif augmente avec le nombre de kilomètres parcourus ;
  • Le statut de jeune conducteur : moins expérimenté, sa prime d’assurance est calculée à la hausse ;
  • L’expérience du conducteur : l’ancienneté du permis offre des offres de garanties autos moins chères avec les bonus.