En dehors des formalités administratives et juridiques, il faut souscrire une formule d’assurance spécifique pour exercer l’activité de chauffeur taxi. En effet, l’assurance auto taxi, contrairement à la formule classique, couvre de base le chauffeur, son véhicule ainsi que ses clients et leurs biens.

Les offres étant également nombreuses sur le marché, il peut parfois s’avérer difficile de s’y retrouver. Le présent guide vous aide à bien choisir une assurance auto pour un taxi.

Souscrivez une assurance adaptée à votre statut

La formule d’assurance auto à choisir varie essentiellement selon que vous êtes conducteur de taxi indépendant, conducteur locataire ou salarié. Si vous êtes propriétaire du véhicule de taxi et travaillez donc à votre propre compte, vous devez obligatoirement souscrire une assurance auto professionnelle. Celle-ci implique au minimum la souscription d’une responsabilité civile professionnelle et doit impérativement être en votre nom. Conformément à vos attentes en matière de couverture ainsi qu’à votre budget, vous pourrez opter pour des garanties additionnelles pour plus de sécurité.

Assurance auto pour un taxi : comment choisir ?

Au cas où vous n’êtes pas propriétaire du taxi, souscrire une assurance auto pour le véhicule est optionnel. Alors, que vous soyez un chauffeur taxi salarié ou que vous louiez le véhicule auprès d’une entreprise, cette responsabilité ne vous incombe pas. Néanmoins, les réalités sur le terrain peuvent camoufler des situations quotidiennes qui mettent moins à l’aise en tant que conducteur salarié ou locataire. Il peut donc être judicieux de souscrire dans ce cas des garanties complémentaires que vous jugez utiles pour mieux sécuriser votre activité.

Outre tout ceci, vous devez rester attentif à certains détails afin d’éviter de mauvaises surprises dans l’exercice de votre métier. Prenez le soin de fréquemment vérifier votre contrat de travail ou de location afin de vous assurer d’être à jour en cas de sinistre. Faites de même pour le contrat d’assurance de la voiture pour éviter de conduire un taxi non assuré.

Tenez compte du niveau de couverture que vous souhaitez avoir

Afin de choisir la bonne assurance auto taxi, vous devez préalablement faire le point sur vos besoins en matière de couverture. Cela est en effet primordial puisque c’est ainsi que vous saurez les garanties qu’il vous faut souscrire. En effet, le choix du contrat d’assurance doit essentiellement être fait en tenant compte de plusieurs facteurs, notamment :

  • la valeur marchande de la voiture ;
  • le niveau d’exposition du véhicule aux différents risques lié à votre région de résidence ;
  • le lieu de stationnement ;
  • le nombre de kilomètres parcourus chaque année, etc.

La réponse à ces questions vous orientera vers les garanties dont vous avez réellement besoin. Généralement, les assureurs proposent deux types de contrats dans le cadre de l’assurance auto pour taxi. Il s’agit de la formule de base et de la formule complète.

Également appelée « responsabilité civile professionnelle », la première couvre les dégâts corporels ou matériels causés aux tiers, ainsi que ceux du conducteur. Les risques d’incendie, d’altérations involontaires de bien, de vols, de bris de glace y sont également pris en compte. En cas de différend important avec un client, cette formule offre aussi une assistance juridique. Les sinistres dits immatériels susceptibles d’être causés aux clients tels qu’un défaut de parcours responsable sont de même couverts.

La seconde formule propose une meilleure couverture, avec notamment l’inclusion de garanties additionnelles personnalisées, répondant à des besoins particuliers. Celles-ci permettent d’être remboursé intégralement en cas de réparations sur le véhicule après un accident. Certains contrats incluent aussi le prêt d’un véhicule de substitution au cas où le taxi se retrouverait immobilisé. Vous pouvez également souscrire une garantie dépannage, utile pour votre véhicule et vos clients en cas de panne sur la voie publique. Enfin, en optant pour cette formule, vous avez la possibilité d’être couvert contre les risques de vandalisme et d’agressions.

Basez-vous sur le prix du contrat d’assurance

L’assurance auto taxi idéale est aussi celle qui convient à votre budget. Donner une fourchette de prix pour ce type d’assurance est quasiment impossible, car les facteurs qui définissent ce prix varient d’un assureur à un autre. Néanmoins, la prime d’assurance dépend généralement de :

  • votre profil de conducteur ;
  • du type de véhicule ;
  • de votre passif en tant que conducteur ;
  • des garanties souscrites.

Le meilleur moyen pour dénicher le contrat d’assurance auto taxi qui propose un excellent ratio performances/prime consiste donc à mettre les assureurs en concurrence. Pour ce faire, vous pouvez recourir à un comparateur d’assurance en ligne qui, en plus d’être gratuit, propose des résultats objectifs. Durant cet exercice, soyez surtout vigilant par rapport au montant des franchises, aux services d’assistance pris en compte, aux exclusions de garantie ainsi qu’aux délais de carence. En effet, certains contrats proposent des primes très alléchantes, mais cachent des tarifs internes très élevés.

Quelle couverture pour une assurance taxi ?

Quelles sont les couvertures usuellement comprises dans les assurances taxi ? Quid de la couverture des pannes, à la fois pour la prise en charge de votre véhicule, mais également pour les pertes d’exploitation liées à la panne ?

Voici une courte vidéo répondant potentiellement aux questions posées à ce sujet.