L’assurance habitation offre la garantie d’une couverture dans plusieurs situations. Ses termes sont consignés dans un document signé par les deux parties, le contrat d’assurance. Cette assurance est obligatoire pour divers types de logements, notamment ceux qui sont destinés à un usage locatif. Cette obligation concerne-t-elle aussi les logements étudiants ?

L’obligation d’assurer un logement étudiant

L’assurance habitation, pour ce qui est du logement étudiant, est une obligation. À celle-ci, tous les étudiants locataires sont tenus de se conformer. Autrement dit, la signature d’un bail de location de logement étudiant doit être subordonnée à la présentation d’un contrat d’assurance pour l’habitation. Ces dispositions sont de même obligatoires pour les étudiants qui souhaitent loger dans une construction privée à titre de locataire. C’est pour ainsi dire qu’il n’y a pas de logements locatifs que cette obligation d’assurance exclut.

Les garanties offertes par l’assurance habitation pour logement étudiant

Pour être reconnue valable, l’assurance habitation logement étudiant doit offrir certaines garanties. Idéalement, la responsabilité civile doit être comprise dans cette offre. Il s’agit de la couverture des risques de base liés au bâtiment et aux résidents.

Comme extension de garanties, on compte la protection juridique, les risques d’incendie, les inondations et tous les autres dégâts des eaux. En cas de besoins, l’étudiant locataire peut demander d’autres garanties supplémentaires. On cite dans ce dernier lot, la couverture de vol ou la couverture de dommages sur le matériel informatique ou même sur l’électroménager.

Il faut bien entendu remarquer que pour une extension de couverture, la prime d’assurance à payer par l’étudiant locataire sera un peu plus élevée.

La prime d’assurance habitation pour logement étudiant

Avoir une idée de la prime exigée sur le marché permettra à l’étudiant locataire de souscrire à la meilleure offre d’assurance habitation. Pour sa valeur, il faut dire qu’elle est dépendante de l’étendue des garanties offertes par l’assureur. Pour une assurance de base, l’étudiant devra prévoir un budget variant entre 30 et 40 euros pour la prime selon l’assureur choisi. Par contre pour une couverture de risques affectant les matériels informatiques, il faudra payer une prime beaucoup plus élevée. L’autre facteur qui fait varier le montant de la prime assurance, c’est la situation géographique du logement étudiant. Il est convenu par exemple que lorsqu’un appartement est situé au rez-de-chaussée, il n’est pas exposé aux mêmes risques qu’un autre situé au dernier étage. Avec tous ces paramètres en jeu, il est possible que la prime d’assurance puisse aller jusqu’à 90 euros.

D’un autre côté, il faut dire qu’il n’est pas obligatoire pour tous les étudiants vivant en colocation de souscrire à l’assurance habitation. Il suffit qu’un seul étudiant y souscrive et le tour est joué. Il se chargera alors de répartir la prime entre les autres colocataires pour que ceux-ci lui remboursent. Il est aussi à noter que certains contrats d’assurance habitation limitent le nombre de colocataires. Prendre connaissance des conditions générales liées à l’assurance avant la signature du contrat vous sera donc d’une grande utilité.

En définitive, il convient de retenir que l’assurance habitation est obligatoire pour tous les logements locatifs, notamment les logements étudiants. Toutefois, il est recommandé de bien évaluer les offres de garanties proposées par l’assureur avant de signer le contrat. Se tourner vers un comparateur en ligne est à cet effet une excellente recommandation.

L’assurance doit être choisie en fonction des garanties

Il est important de noter que cette assurance habitation sera obligatoire pour les logements vides et elle est largement conseillée pour les meublés. Toutefois, ce sont certaines garanties qui doivent attirer votre regard, cela vous permet de bien protéger les lieux. Bien sûr, un comparateur sera réellement intéressant afin de confronter les protections, les prix, mais également les options.

  • Plusieurs garanties sont indispensables, c’est le cas de la responsabilité civile et du dégât des eaux.
  • Vous n’êtes malheureusement pas à l’abri d’une fuite, d’où l’intérêt d’être protégé au plus vite pour que l’organisme prenne en charge les dépenses.
  • Vous pourrez aussi protéger votre logement contre les incendies, les cambriolages et même les catastrophes naturelles.
  • Une forte rafale de vent peut détruire une fenêtre par exemple et il faut donc être protégé contre tous les désagréments.<:li>

Si vous avez des objets de valeur ou des équipements assez onéreux dans cet appartement, pensez à adapter la protection en les intégrant à cette assurance habitation. N’oublie pas que cette dernière est primordiale pour les locations vides, elle est aussi indispensable pour les colocations. Cela permet de couvrir tous les risques et, si vous êtes plusieurs, vous pourrez aussi diviser la mensualité.